Maison AGV à Ploumoguer

Arrow
Arrow
Slider

Architecture, plans et dessins de Soizic Guennoc de Plouguerneau. Construite par Acacia-bois de Landeda.

Autoconstruction des propriétaires: isolation, revêtements de sols et peinture.

Conception:

La maison, d’une surface habitable de 152 m 2 (+ garage 28m2 + auvent) abrite 3 chambres (dont une suite parentale en rez de chaussée). Le corps du bâtiment principal isolé est affirmé par un volume compact de base rectangle, ajouté de volumes secondaires de plain-pied pour les garage et auvent. De conception bioclimatique, les pièces principales (séjour et chambres) sont orientées plein sud et ouvrent par de larges baies sur le jardin, tandis que les pièces annexes (entrée, cellier, bains, wc) sont reportées au nord en espace tampon. La particularité du projet tient dans la vue sur mer ouest à l’étage. Aussi, si le séjour principal est situé au rez de chaussée en liaison avec le jardin, un salon secondaire d’étage avec velux quadro permet d’admirer la grande bleue. Un toit courbe avec point bas ouest offre une moindre prise au vent qui souffle fort sur cette région. Un puits de lumière dans le séjour, par un déplafonné sur le coin repas, diffuse l’ensoleillement sur les 2 niveaux et crée du volume.

Matériaux bio-sourcés:

Ossature bois douglas non traité, isolation et sur-isolation en fibre de bois, bardage en red cedar, menuiseries mixtes bois/alu, toiture cuivre, revêtements de sols en parquets massifs dans les chambres et le salon d’étage, parements des cloisons sur ossature bois en fermacell, peinture naturelle à la caséine …

Énergies renouvelables:

Chauffage par poêle de masse à bois Tulikivi (consommation 4 stères 1/2 par an) devant une mur inertiel en briques, ventilation double flux

Gestion des champs électromagnétiques:

Electricité avec fils blindés

Gestion de l’eau:

Récupération d’eau de pluie par cuve 5000l pour lave-linge/chasse wc/robinets extérieurs

Accessibilité:

Tout le rez de chaussée est accessible aux personnes à mobilité réduites PMR.

 

Témoignage de Anne-Gaelle et Vincent, les propriétaires:

« Nous aurions aimé mettre de la phyto-épuration à la place de l’assainissement individuel conventionnel mais ça ne rentrait pas dans notre budget. »